Catalogue par type d’œuvre

(ou par ordre chronologique)

Avertissement : ce catalogue n’a volontairement aucune prétention d’exhaustivité, nous renvoyons au catalogue des éditions Durand (dont la dernière actualisation date de 2007), ainsi qu’à ceux des biographies de Maurice Ravel. C’est également à dessein que nous n’indiquons pas les dates exactes de création et nous limitons à n’indiquer que l’année. Au cas où aucune création n’est connue du vivant de Ravel, les dates de création posthumes ne sont pas indiquées. Les divers projets à l’état d’esquisses, non aboutis, non réalisés, les œuvres perdues, non localisées ou inaccessibles à ce jour ne sont pas cités ici. Manuel Cornejo

Pour piano seul

Sérénade grotesque, pour piano, 1893

Menuet antique, pour piano, 1895, création 1898

Parade, pour piano, 1896-1898

Pavane pour une infante défunte, pour piano, 1899, création 1902

Les Jeux d’eau, pour piano, 1901, création 1902

Miroirs, suite de cinq pièces pour piano : Noctuelles, Oiseaux tristes, Une Barque sur l’océan, Alborada del gracioso (Aubade du bouffon), La Vallée des cloches, 1904-1905, création 1906

Sonatine, pour piano, 1903-1905, création intégrale 1906

Menuet sur le nom de Haydn, pour piano, 1909, création 1911

À la manière de … Borodine, pour piano 1912, création 1913

À la manière de… Chabrier, pour piano 1912, création 1913

Prélude, pour piano, 1913, création 1913

Les Valses nobles et sentimentales, suite de huit pièces pour piano, 1911, création 1911

Le Tombeau de Couperin, suite de six pièces pour piano : Prélude, Fugue, Forlane, Rigaudon, Menuet,Toccata, 1914-1917, création 1919

 

Pour piano à quatre mains

Ma Mère l’Oye, cinq pièces pour piano à quatre mains : Pavane de la Belle au bois dormant, Le Petit Poucet, Laideronnette, impératrice des Pagodes, Les entretiens de la Belle et de la Bête, Le jardin féerique, 1908-1910, création 1910

 

Pour deux pianos

Frontispice, pour deux pianos à cinq mains, 1918

 

Arrangements pour piano ou pour voix et piano

Margot la Rouge, réduction pour voix et piano de l’opéra de Frederick Delius sur un livret de Rosenval, 1902

Nocturnes, transcription pour deux pianos à quatre mains de la musique pour orchestre et chœur de femmes de Claude Debussy, Nuages, Fêtes, Sirènes, 1909

Prélude à l’après-midi d’un Faune, transcription pour piano à deux mains de la pièce orchestrale de Claude Debussy, 1910

 

Mélodies pour voix et piano

Ballade de la reine morte d’aimer, mélodie pour voix et piano sur un poème de Roland de Marès, ca 1893

Un grand sommeil noir, mélodie pour voix et piano sur un poème de Paul Verlaine, 1895

Sainte, mélodie pour voix et piano sur un poème de Stéphane Mallarmé, 1896, création 1907

Chanson du Rouet, mélodie pour voix et piano, sur un poème de Leconte de Lisle, 1898

Si morne !, mélodie pour voix et piano sur un poème d’Émile Verhaeren, 1898

Deux épigrammes de Clément Marot, deux mélodies pour voix et piano : D’Anne qui me jecta de la neige,D’Anne jouant de l’espinette, 1896-1899, création du cycle intégral 1900

Manteau de fleurs, mélodie pour voix et piano sur un poème de Paul Gravollet, 1903

Le Noël des jouets, mélodie pour voix et piano sur des paroles de Maurice Ravel, 1905, création 1906

Les Histoires naturelles, cinq mélodies pour voix et piano sur des paroles de Jules Renard : Le Paon, Le Grillon, Le Cygne, Le Martin-pêcheur, La Pintade, 1906, création 1907

Cinq Mélodies populaires grecques : Chanson de la mariée (recueillie à Chio, Avgonima, par Hubert Pernot),Là-bas, vers l’église (recueillie à Chio, Marmaro, par Hubert Pernot), Quel galant m’est comparable (recueillie en Épire par Matsa), Chanson des Cueilleuses de lentisques (recueillie à Chio, Kambya, par Hubert Pernot),Tout gai ! (recueillie à Chio, Pyrghi, par Hubert Pernot), 1904-1906, création du cycle intégral en 1907

Les Grands vents venus d’outremer, mélodie pour voix et piano sur un poème d’Henri de Régnier, 1906, création 1907

Sur l’herbe, mélodie pour voix et piano sur un poème de Paul Verlaine, 1907, création 1907

Tripatos (Danse chantée), mélodie populaire grecque (recueillie à Chio, Nenita, par Hubert Pernot) pour voix et piano, 1907, création 1907 (et non 1909 comme indiqué par erreur depuis la redécouverte de cette mélodie en 1938)

Vocalise-étude en forme de habanera, mélodie pour voix et piano, 1907, création 1919

Chants populaires, quatre chants pour voix et piano : Chanson espagnole, Chanson française (Limousin),Chanson italienne (romaine), Chanson hébraïque (en yiddisch), 1910, création 1910

Deux mélodies hébraïques, mélodies pour voix et piano : Kaddisch, L’Énigme éternelle, 1914, création 1914

Ronsard à son âme, mélodie pour voix et piano sur un poème de Ronsard, 1923-1924, création 1924

Rêves, mélodie pour voix et piano sur un poème de Léon-Paul Fargue, 1927, création 1927

Don Quichotte à Dulcinée, trois mélodies sur des paroles de Paul Morand : Chanson romanesque (guajira),Chanson épique (zortzico basque), Chanson à boire (jota aragonaise), 1933

Mélodies pour voix et orchestre

Shéhérazade, trois mélodies pour voix et orchestre sur des poèmes de Tristan Klingsor : Asie, La Flûte enchantée, L’indifférent, 1903, création 1904

Le Noël des jouets, mélodie pour voix et piano sur des paroles de Maurice Ravel, 1905, création 1906 ; 1èreorchestration 1906, création 1906 ; 2e orchestration 1913, création 1914 (nous reviendrons sur les vraies raisons de cette seconde orchestration dans une publication, M.C.)

Deux mélodies hébraïques, orchestration des deux mélodies pour voix et piano de 1914 : Kaddisch, L’Énigme éternelle, 1919, création 1920

Chanson hébraïque, orchestration de l’un des quatre Chants populaires pour voix et piano de 1910, 1924, création 1924

Don Quichotte à Dulcinée, trois mélodies pour voix et orchestre sur des paroles de Paul Morand : Chanson romanesque (guajira), Chanson épique (zortzico basque), Chanson à boire (jota aragonaise), 1932-1933, création 1934 ; version pour voix et piano, 1933

Mélodies pour voix et petit ensemble instrumental

Douze chants populaires corses, harmonisés et arrangés pour voix et divers instruments, le dispositif instrumental variant d’une chanson à l’autre : Hymne de Sampiero, pour chœur, mandoline, harpe, orgue, 2 violons, alto, violoncelle, Chant satirique des Bonifaciens, pour voix, guitare et orgue, Le maire pasteur [Il maire pastore], pour voix, orgue et violon, Berceuse de Palneca [Nanna di Palneca], pour voix, orgue, violon, alto et violoncelle, Berceuse de Cuscione [Nanna di Cuscione], pour voix, mandoline, orgue, violon, alto et violoncelle,Serenata de Serra, pour voix, harpe et violon, La cueillette des olives [Tre marinari], pour chœur, mandoline, harpe, orgue, violon et violoncelle, Chant des Pêcheurs [O pescatore dell unda], pour chœur, mandoline, guitare, harpe, orgue, violon et violoncelle, Lamento d’Orezza, pour voix, célesta, harpe, piano, orgue, 2 violons et violoncelle, Lamento (dialetto di Bastia), pour voix et orgue, Vocero sartenais, pour voix, orgue et violon, Vocero du Niolo, pour voix, harpe, orgue et violon, 1895, création 1896 (inédits)

Trois poèmes de Stéphane Mallarmé, trois mélodies pour voix, flûte, piccolo, clarinette, quatuor à cordes et piano : Soupir, Placet futile, Surgi de la croupe et du bond, 1913, création 1914

Chansons madécasses, trois chansons pour voix, flûte, violoncelle et piano sur des poèmes d’Évariste Parny :Nahandove, Aoua !, Il est doux, 1925-1926, création du cycle intégral 1926

 

Chœur

Trois chansons pour chœur mixte sans accompagnement et sur des paroles de Maurice Ravel : Nicolette, Trois beaux oiseaux du paradis, Ronde, 1914-1915, création 1917

Cantates des épreuves du Prix de Rome

Myrrha, cantate pour les épreuves du Prix de Rome 1901

Alcyone, cantate pour les épreuves du Prix de Rome 1902

Alyssa, cantate pour les épreuves du Prix de Rome 1903

 

Musique de chambre

Sonate pour violon et piano posthume (1ère Sonate pour violon et piano), ca 1897-1898, inédite du vivant de Ravel

Quatuor à cordes, en quatre mouvements : Allegro moderato (fa majeur), Assez vif. Très rythmé (la mineur), Très lent (sol bémol majeur), Vif et agité (fa majeur), 1902-1903, création 1904

Introduction et allegro, septuor pour harpe, quatuor à cordes, flûte et clarinette, 1905, création 1907

Trio en la majeur, pour violon, violoncelle et piano en quatre mouvements : Modéré, Pantoum, Passacaille,Final, 1914, création 1915

Sonate pour violon et violoncelle, en quatre mouvements : Allegro, Très vif, Lent, Vif, avec entrain, 1920-1922, création 1922

Berceuse sur le nom de Gabriel Fauré, pour violon et piano, 1922, création 1922

Tzigane, rapsodie de concert, pour violon et piano, 1924, création 1924 ; pour violon et luthéal, 1924, création 1924

Sonate pour violon et piano (appelé 2e Sonate pour violon et piano depuis 1975), en trois mouvements :Allegretto, Blues, Perpetuum mobile, 1923-1927, création 1927

 

Orchestre

Shéhérazade (ouverture de féerie), pour orchestre, 1898, création 1899

Une Barque sur l’océan, orchestration de la pièce pour piano extraite des Miroirs de 1904-1905, création 1907

Rapsodie espagnole, suite pour orchestre : Prélude à la nuit, Malagueña, Habanera (voir Sites auriculaires), Feria, 1907-1908, création 1908

Antar, réorchestration partielle sur un livret de Chékry Ganem de l’opéra de Rimsky Korsakov, 1909, création 1910

Pavane pour une infante défunte, orchestration de la pièce pour piano de 1899, 1910, création 1911

Ma Mère l’Oye, orchestration de la suite pour piano à quatre mains de 1908-1910, 1911, création comme ballet 1912

Daphnis et Chloé, pour orchestre et chœur, 1909-1912, création comme ballet 1912

Adélaïde ou le langage des fleurs, orchestration de la suite pour piano Les Valses nobles et sentimentales de 1911, création 1912 comme ballet

La Khovantchina, réorchestration de quelques extraits de l’opéra de Modest Moussorgski déjà orchestré par Rimsky Korsakov, 1913, création 1913 (Igor Stravinsky a lui même contribué à cette réorchestration)

Le Carnaval, orchestration de la suite pour piano op. 9 de Robert Schumann, 1914

Les Sylphides, orchestration de pièces de piano de Frédéric Chopin, 1914

Alborada del Gracioso, orchestration de la pièce pour piano extraite des Miroirs de 1904-1905, création 1919

Menuet pompeux, orchestration de la pièce pour piano d’Emmanuel Chabrier, 1919, création 1919

La Valse, pour orchestre, 1919-1920, création 1921 ; création 1926 comme ballet à Anvers ; création 1929 à Paris comme ballet ; pour deux pianos, 1920, création 1920

Le Tombeau de Couperin, orchestration de la suite pour piano de 1914-1917, 1919, création comme ballet 1920

Les Tableaux d’une exposition, orchestration de la suite pour piano de Modest Moussorgsky, 1922

Danse et Sarabande, orchestration des pièces de Claude Debussy, 1922, création 1923

Tzigane, rapsodie de concert, orchestration de la pièce pour violon et luthéal / piano de 1924, création 1924

Fanfare de l’œuvre collective L’Éventail de Jeanne, pour orchestre, 1927, création comme ballet en 1929

Boléro, pour orchestre, 1928, création comme ballet 1928, création en concert 1930

Menuet antique, orchestration de la pièce pour piano de 1895, 1929, création 1930

Concerto en sol majeur, pour piano et orchestre en trois mouvements : Allegramente, Adagio, Presto, 1929-1931, création en 1932

Concerto pour la main gauche en ré majeur, pour piano et orchestre, 1929-1930, création 1933

 

Opéra

L’Heure espagnole, opéra sur un livret de Franc-Nohain, 1907-1909, création 1911

L’Enfant et les Sortilèges, « fantaisie lyrique », opéra sur un livret de Colette, 1920-1925, création 1925